NOJAZZ

DIMANCHE 12 septembre 2021 - 18h

Théâtre de verdure

NoJazz

Avec ce 7 ème opus, Nojazz poursuit l’exploration de l’électro jazz world, véritable marque de fabrique du groupe,  tout en maintenant  son cap soulful.

Leur nouvelle voix hautement funky, apparue dans l’album  “soul stimulation” surfe sur des rythmiques percutantes, parfois même déroutantes, se glisse avec aisance entre les riffs de cuivre toujours si puissants et trouve parfaitement sa place au milieu d’arrangements débridés. Les nojazz déploient ici plus que jamais leurs talents d’écoute et d’improvisation. Ils  aiment surprendre autant qu’ils aiment être surpris !  Chaque nouveau titre est pour eux l’occasion d’une plongée vers l’inconnu initiant sans peine de nouvelles collaborations à travers la planète,  comme ces 2 « feat » avec Raashan Ahmad le rapper du label B sides et la star montante angolaise Toto st ; en associant dans l’écriture Alexandre Hérichon , trompettiste hors pair qui se produit aussi avec leurs complices d’Electro deLuxe ou encore en confiant 4 de leurs titres à Willy Beaman qui a eu carte blanche pour jouer avec les tracks. Le son très abouti et actuel de “Beautiful Life” en est une belle illustration.

Nourris par l’amitié et la maturité, ces équilibristes qui avancent sans bassiste n’hésitent pas à prendre des risques pour offrir à la musique une voie sans retenue ni frontières.

A les voir, on les croirait tout droit arrivés de Chicago. Ils sont les Blues Brothers du jazz Electro. Dès les premières minutes, ils brisent la glace entraînant le public des festival de jazz dans leur musique énergétique et dansante. Il y a dans la musique que proposent ces cinq musiciens des influences diverses de la « Musique noire américaine », soul music, gospel, soul funk, disco funk, jazz funk  – la Motown est passée par là – au rythm and blues et à la Pop Rock  .  Presque vingt après un premier album très instrumental qui avait séduit tant le public des jazz radios que le milieu des DJS, puis des suivants plus ancrés dans le Hip Hop et le rap,  Nojazz enrichit  sa discographie avec un nouvel album qui fait la part belle aux lyrics et à leur nouveau chanteur qui comme un certain Mickael Jackson maîtrise l’art du dance floor. Ça va groover dans les festivals de musique. On espère bientôt un double vinyle et le live ! 

Beautiful Life, un album jazzy, funk et soul qui groove et qu’on espère retrouver sur toutes les radios et webradios,  du bon son élevé en toute liberté à écouter sans modération de la nouvelle révolution électronique.