SARAH LANCMAN 4TET

VENDREDI 10 septembre 2021 - 20h30

Théâtre de verdure

"La voilà qui chante et nous enchante, un nom et un prénom à retenir : Sarah Lancman" - Charles Aznavour

Être une chanteuse de jazz ressemble plus à la vie d’Ulysse qu’à celle de Pénélope. On court le monde de tournée en détour mais on finit toujours par revenir chez soi. Ainsi, Sarah Lancman a chanté sur tous les continents, posé ses mains sur des pianos de partout, et son nouvel album s’intitule Parisienne – elle est née vers Châtelet-Les-Halles.

Cet autoportrait dans sa ville natale est aussi un manifeste, qui montre une chanteuse, autrice, compositrice et pianiste dessinant sa voie entre deux langues et plusieurs genres, entre félicité et mélancolie, entre pureté et virtuosité, entre enracinement et échappées. Mais c’est ainsi qu’elle est parisienne, très consciente de l’emmêlement des racines entre une mère d’origine marocaine et un père mi-breton, mi-ashkénaze – tous deux sont nées à Paris, d’ailleurs.

Toute sa vie sensible joue ainsi d’intrications savoureuses, comme sa manière de passer du français à l’anglais et de l’anglais au français : ses nouvelles chansons "C’était pour toi" et "I Love You More Than I Can Sing" ont la même musique mais deux propos bien différents.

En compagnie de son fidèle Giovanni Mirabassi au piano, de Laurent Vernerey à la contrebasse et de Stéphane Muchard à la batterie, elle déploie un art de l’enlacement soyeux mais vertigineux.